Aimé Thomé de Gamond  

Le véritable « Père du tunnel » est l’ingénieur français Aimé Thomé de Gamond (1807-1876) qui consacra 30 ans de sa vie et de sa fortune à l’élaboration de divers projets pour relier les deux rives. Il propose ainsi en : 

- 
  1834 : un tunnel immergé construit à l’aide 
             de tubes en tôles
-    1836 : un pont  
-    1837 : un bac flottant entre deux jetées de 
              8 kilomètres chacune  
-    1840 : une jetée  
-     1844 : un tunnel foré

  Après avoir comparé, en 1856, techniquement et économiquement tous ces projets, Thomé de Gamond opte pour un tunnel ferroviaire foré avec construction d’un port artificiel sur le banc de Varnes. Ce projet sera remanié en 1867 et présenté à l’Exposition Universelle. Il recevra l’approbation de Napoléon III et de la Reine Victoria. 

En 1868, est créé le Comité franco-britannique pour l’étude du tunnel sous-marin dont l’objet est d’approfondir le dernier projet de Thomé de Gamond et de constituer deux sociétés, française et britannique, pour obtenir la concession du tunnel pour l’exécution de l’ouvrage et son exploitation commerciale. 

A la demande de Napoléon III, des études complémentaires sont réalisées mais la guerre de 1870 fait suspendre le projet.

<<<<<<
précédente

L’histoire du Tunnel
par Philippe Gallois 

>>>>>>
suivante